Je réalise mes créations dans mon atelier de Chambéry en Savoie. J’ai tous les outils nécessaires pour couper, meuler, scier, assembler et faire fondre les pièces en verre dans mon four spécial pour le fusing.
J’utilise des plaques de verre teintées dans la masse que j’approvisionne chez des importateurs en France car les verres sont fabriqués aux Etats Unis et au Mexique.

J’utilise du verre Spectrum S96. C’est un verre qui a un coefficient de dilatation relativement constant et homogène afin que les pièces ne risquent pas de se casser à la cuisson ou au refroidissement (un verre qui a été stressé lors de la cuisson emmagasine des tensions internes qui risquent de le faire casser (même parfois après plusieurs jours ou semaines). C’est pourquoi le four est piloté par un automate qui règle de façon très précises les différentes de courbes de chauffage et de refroidissement des pièces. 

De la température finale dépend le dégré de fusion que l’on souhaite entre les pièces d’une même création.

Le four à fusing
Retour haut de page